Introduction


Bienvenue à toi, Petit Scarabée.

 

Après toutes ces années d’étude, tes efforts sont finalement récompensés, ton souhait est maintenant exaucé : te voilà enseignant ! Mais une fois passées les premières bouffées enivrantes de craie, une fois corrigés les premiers paquets de copies et ce beau stylo rouge enfin étrenné, voilà qu’une grande inconnue se dresse devant toi : « la discipline ». Tu réalises peu à peu que, pour être en mesure d’enseigner, il faut savoir gérer le groupe, rappeler à l’ordre, punir peut-être. Punir, punitions, carnet, sanctions, heures de colle, … colère et hurlement ? Tout un chacun associe volontiers ces mots au métier d’enseignant, et tu penses naturellement qu’il va falloir à ton tour en faire une part de ton quotidien. Mais le faut-il vraiment ? Quoi qu’il en soit, rien jusqu’ici ne t’a vraiment préparé à ça et les premières difficultés apparaissent, se succèdent et s’amoncellent, et tu donnerais cher pour ne pas avoir à attendre le bénéfice des années pour savoir comment réagir au mieux et au plus vite.

 

 

schoolshootings

Heureusement ton dur chemin rocailleux t’a mené jusqu’ici, tu as frappé à la bonne porte. Ce petit manuel de survie, conçu pour aider les professeurs débutants à faire face aux difficultés de la gestion de classe, est une collection d’exemples hétéroclites de démarches ou attitudes adoptées avec succès par différents enseignants, dont aucun n’est pourtant un modèle absolu en matière de « discipline ». En effet, garde bien cela à l’esprit, la perfection en la matière n’existe pas. Il ne s’agit donc pas là de La Méthode à suivre scrupuleusement, même si certaines lignes semblent énoncer pompeusement de grands principes cosmiques fondamentaux.

Tu comprendras vite également que « l’autorité » d’un enseignant – rien que le mot fait frémir – ne peut plus se résumer aujourd’hui à sa capacité à briser des phalanges avec une règle en bois. Être respecté de ses élèves et, par conséquent, avoir de l’autorité, c’est obéir soi-même à un tout, s’en remettre à notre bonne vieille Sainte Trinité locale :

  • une bonne connaissance du système éducatif et de tous ses acteurs pour être en mesure de travailler véritablement en équipe,
  • une pédagogie évolutive et humaine, plus soucieuse des élèves que de la didactique, qui accordera autant d’importance à l’éducation qu’aux résultats scolaires,
  • et une volonté ferme de prendre une part active à la résolution des coups durs, avec tout ce que cela implique de réflexions et d’efforts gratuits, trois axes qu’il ne faut jamais dissocier et que tu maîtriseras mieux au bout de ta lecture.

 

Aies donc bien conscience que ce que tu contemples ici n’est qu’un malheureux petit guide qui te donnera quelques trucs pour affronter les premières semaines, et qui, au fil des pages, t’aidera à comprendre les rouages de la monstrueuse machine dans laquelle tu viens tout juste de mettre le petit doigt. Tu pourras naturellement t’en inspirer librement, mais il te faudra absolument apprendre seul à réagir avec ta propre sensibilité et trouver ta voie, ta pratique personnelle. D’autant plus que notre expérience s’appuyant essentiellement sur l’enseignement des langues vivantes en collège, certains des conseils donnés plus loin devront être adaptés face à un public plus âgé ou dans d’autres matières.

Ces pages ne sont donc pas exhaustives, loin de là. Les situations sont inégales d’un établissement à un autre, les élèves, les professeurs eux-mêmes sont différents. Pour toutes ces différences, les méthodes employées varient nécessairement. Pour ces mêmes raisons, il est impossible de toutes les lister. Chacun pourra ainsi ajouter du sien à la réflexion entamée ici. Car à vrai dire, l’essentiel est dans le fond. Pour tout problème il y a une solution. Là, quelque part. Pour la trouver il faut simplement ne pas cesser de la chercher.

Alors vole Petit Scarabée, vole…